Saint-Georges vainqueur du dragon Agrandir l'image

Saint-Georges vainqueur du dragon

Neuf

61,90 €

En savoir plus

Statue de Saint Georges en bois ; Saint Georges Martyr de Lydda
23 avril - commémoration facultative
Georges, dont la tombe se trouve à Lydda (Lod), près de Tel Aviv en Israël, a été honoré, au moins au IVe siècle, comme martyr du Christ dans toutes les parties de l'Église. La tradition populaire le représente comme le chevalier qui affronte le dragon, symbole de la foi intrépide qui triomphe de la puissance du malin. Sa mémoire est également célébrée en ce jour dans les rites syrien et byzantin. Peu de saints peuvent s'enorgueillir d'un culte aussi répandu et d'une vénération aussi populaire que Saint-Georges, chevalier, martyr du Christ entre le IIIe et le IVe siècle. Les innombrables églises qui lui sont dédiées et les nombreux pays et régions du monde dont il est le patron en témoignent.



Patronage : Archers, Chevaliers, Soldats, Scouts, Explorateurs / Guides AGESCI



Étymologie : Georges = qui travaille la terre, du grec



Emblème : dragon, palme, étendard



Georges, martyr, dont la lutte glorieuse à Despoil ou Lydda en Palestine a été célébrée par toutes les Églises d'Orient et d'Occident depuis l'Antiquité.